Archives de catégorie : Actes

Les études des sciences et technologies appliquées aux archives du web

L’infrastructure de l’internet, du matériel au logiciel, joue un rôle social et politique dans la fabrique des archives du web. Les études des sciences et technologies (Science and Technology Studies ou STS), en se concentrant sur les objets techniques et leurs devenirs en société, montrent bien le rôle socio-politique de « petits » arrangements d’infrastructure technique qui sous-tendent les archives du web. J’en donne ici deux exemples.


Internet infrastructure in its different layers – from hardware to software – plays a political and social role in the shaping of web archives. Science and Technology Studies (STS), by focusing on technical devices and their trajectories in society, show well the socio-political role of “small” arrangements in technical infrastructure subtending web archives.

Continuer la lecture de Les études des sciences et technologies appliquées aux archives du web

Regards croisés sur les outils d’accès à la BnF et à l’Ina

PAR ZEYNEP PEHLIVAN (INA), PETER STIRLING (BNF)

Ce billet présente les outils d’accès aux archives du web à l’Ina et à la BnF, au travers de graphiques et de démonstrations vidéos.

This blog post presents the discovery tools for web archives used at Ina and the BnF, with graphs and video tutorials.


L’Institut national de l’audiovisuel (Ina) et la Bibliothèque nationale de France (BnF), sont responsables du dépôt légal du web, dont le but est de préserver les connaissances pour les prochaines générations. Chaque institution archive le web en prolongement de ses missions documentaires initiales : l’Ina a donc la charge des sites web autour de la radio et la télévision et la BnF est responsable du reste du web français. Nous développons des approches complémentaires et adaptées à nos domaines respectifs de collecte. Ensemble, nos collections couvrent le web français.

Si le succès du web repose en grande partie sur un accès facile à des ressources différentes, on peut également dire que le succès de nos archives web reposera sur nos outils d’accès. La taille de nos archives a déjà dépassé le niveau des téraoctets, et elles contiennent des milliards d’objets. Il est également sous notre responsabilité de répondre aux différents besoins de nos utilisateurs, amateurs ou chercheurs, en leur fournissant des outils d’accès, allant la de navigation simple jusqu’à des algorithmes complexes d’analyse de données.

Pour présenter comment on accède aux archives du web en France, les graphiques suivants donnent quelques informations sur les collections. Les vidéos proposent une démonstration des outils proposés par l’Ina, puis de ceux proposés par la BnF.

Continuer la lecture de Regards croisés sur les outils d’accès à la BnF et à l’Ina

Internet and territories in research about online political campaigning

The title « Internet and Territories » reminds us that the Internet is often perceived as a territory, a « cyber-space » as L. Lessig puts it. Regarding specifically web archives, internet as territories refers to the various spaces of web archiving and access to the archives. With respect to political science and political communication research, online territories opened by candidates in the elections and their supporters are more and more extensive and sophisticated. The internet archives allow an in-depth analysis of them to be performed.


The title of this session « Internet and Territories » is an opportunity to reflect that spatial metaphors are often used in the case of the Internet, through words such as « online space », « network » or « cyber-space », when referring to the political aspects of communication infrastructures (Lessig, 2006). These metaphors refer mostly to the Internet as a place, a space, rather than as a device embedded in power relationships and used differently depending on social groups and actors. They also respond to a need for imagery on the part of users, and reflect professional practices within the computer science community (Guichard, 2007). But, beyond these territorial metaphors, it is important to think of the Internet as an intertwined mix of very different entities. Web archivists face this technical diversity, when, for instance, machines are unable to archive some of the online materials. Users also have to deal with this, for instance when, browsing from one archived online source to another, or from one archive period to another, they realize they have to work with online sources of various qualities and various scopes.

Continuer la lecture de Internet and territories in research about online political campaigning

Internet et territoires dans la recherche sur les campagnes électorales en ligne

Le titre choisi de cette session, « Internet et territoires » rappelle qu’internet est souvent conçu comme un territoire, un « cyber-espace » selon l’expression de L. Lessig. En ce qui concerne spécifiquement les archives du web, l’association d’internet aux territoires renvoie aux différents espaces de la recherche – ceux des institutions chargées des collectes, ceux des bibliothèques où les utilisateurs consultent, ceux des URL et plateformes qui permettent de naviguer dans le monde entier en un clic. Du point de vue des campagnes électorales, les territoires ouverts sont ceux des candidats et de leurs soutiens. Ils sont de plus en plus nombreux et multi-déployés.


L’intitulé « Internet et territoires » fournit l’occasion de rappeler que la métaphore territoriale est souvent appliquée à internet, à travers les syntagmes d’espace en ligne, de réseau ou de « cyber-espace », comme le propose Lawrence Lessig lorsqu’il signale la dimension politique des infrastructures de communication (Lessig, 2006). Cette métaphore est porteuse d’une incarnation d’internet en termes de lieux plutôt que de groupes sociaux ou de rapports de force. Elle répond à un besoin d’image chez les utilisateurs, et reflète des pratiques professionnelles de la communauté des informaticiens, qui maîtrisent la collecte de données et leur mise en forme graphique (Guichard, 2007). Or, au-delà de cette métaphore spatiale unifiante, il est important de penser la myriade de dispositifs qui constituent internet comme des entités certes interreliées mais très différentes techniquement les unes des autres. Les archivistes du web sont particulièrement confrontés à cette diversité, lorsque, par exemple, les robots ne parviennent pas à archiver tel ou tel matériau en raison des spécifications techniques du dispositif. Les utilisateurs le sont également, lorsqu’ils se rendent compte que, passant d’un dispositif (et d’une période d’archivage) à l’autre, ils ont affaire à une qualité et une étendue de l’archivage très variables.

Continuer la lecture de Internet et territoires dans la recherche sur les campagnes électorales en ligne

DLWeb et territoires : de la collecte à la consultation

On sait désormais – grâce aux travaux de chercheurs comme Valérie Schafer, entre autres – que le web n’est pas un univers totalement affranchi des logiques territoriales. De même, au sein des institutions chargées de la conservation des archives du web « français », des logiques territoriales sont prise en compte au niveau de la définition du périmètre de collecte, comme de la réflexion sur les accès à l’archive.


Thanks to the work of academics such as Valérie Schafer and others, we know that the web is not a world totally free from territorial logics. Similarly, within the institutions responsible for preserving the archives of the « french » web, territorial logics are taken into account, for the definition of the collection perimeter as well as in the reflection on the access to the archive.


Continuer la lecture de DLWeb et territoires : de la collecte à la consultation

Les Archives de l’internet comme axe de coopération territoriale

La BnF associe le réseau des 26 bibliothèques régionales avec lesquelles elle partage la mission de dépôt légal aux enjeux de l’accès aux archives de l’internet et de leur constitution. Tandis que l’accès distant à ces archives se déploie progressivement au sein de ce réseau, en métropole comme en outremer, les bibliothèques participent aux sélections effectuées pour des collectes ciblées, principalement dans le cadre des campagnes électorales, mais aussi en vue de constituer des collections de sites d’intérêt régional.


The Bibliothèque nationale de France (BnF) shares the mission of legal deposit with a network of 26 regional libraries, and works with them on issues of access to the internet archives and their constitution. While remote access to the archives is being gradually deployed across this network, in both mainland France and overseas territories, the libraries participate in the selection process for focussed harvests, mainly in the context of electoral campaigns, but also in order to constitute collections of websites with a regional interest.


Continuer la lecture de Les Archives de l’internet comme axe de coopération territoriale

L’expérience des ateliers du dépôt légal du web de l’Ina

Pendant 6 ans, les ateliers de recherche méthodologiques du Dépôt légal du web à l’Ina ont offert à la communauté universitaire et aux professionnels un lieu privilégié d’échange et de réflexion, destiné à accompagner les usages naissants des ressources en ligne à des fins scientifiques, journalistiques ou sociétales. Examinant simultanément les attentes, les pratiques effectives et la mise en place de l’archive, ce rendez-vous a contribué à maintenir un lien étroit entre usages et institution.

Continuer la lecture de L’expérience des ateliers du dépôt légal du web de l’Ina

L’archive du web : une nouvelle herméneutique de la trace ?

Le web est un nouveau média : il possède une logique éditoriale propre et recèle des contenus qui n’auraient pu voir le jour ailleurs, et qu’il est impossible de consulter ailleurs. Cette originalité justifie donc d’une mémoire. Mais une telle mémoire se constitue d’une collecte technique qui par nature déforme les contenus archivés. Il nous faut apprendre une nouvelle herméneutique, celle de la trace collectée, pour retrouver le web archivé, celui qui nous permettra de comprendre le monde dont il est le reflet.


The Web is a new media: it has its own editorial logics and contains specific contents that could not have been produced elsewhere. As an original media, the Web deserves a specific memory and a dedicated archiving process. However, performing such an archiving entails a transformation of contents: content archives are not the archived contents. Consequently, we should learn new hermeneutic skills, in order to process from collected traces to archived Web, the later being the proper access to the world which it reflects.


Continuer la lecture de L’archive du web : une nouvelle herméneutique de la trace ?

Quand le web devient une archive : la construction du cadre légal

La loi DADVSI de 2006 instaure le dépôt légal des sites web français en reprenant l’essentiel des dispositions du projet de loi LSI de 2001. Il est basé sur : 

  • une définition large de l’objet patrimonial « les signes, signaux, écrits, images, sons ou messages de toute nature faisant l’objet d’une communication au public par voie électronique »,
  • un périmètre limité au web français avec des possibilités de sélection et d’échantillonnage du domaine,
  • un dépôt légal sans dépôt, par collecte automatique effectuée directement par les organismes dépositaires,
  • des conditions de consultation limitées aux personnes accréditées, sur des postes dédiés, au sein de l’organisme dépositaire,
  • l’Ina et la BnF désignés comme organismes dépositaires.

Continuer la lecture de Quand le web devient une archive : la construction du cadre légal

Il était une fois… la genèse et le développement du .FR

Les « 20 ans des archives de l’internet » ont été l’occasion pour l’AFNIC d’évoquer l’histoire du Système des Noms de Domaine et du .FR, nés dans les années 80. Car si le Web est un outil exceptionnel pour diffuser et consulter des contenus, c’est grâce aux noms de domaine que l’on peut facilement identifier ces contenus et y accéder.

L’histoire du .FR a été marquée par deux « époques », la première quand il était géré au sein de l’INRIA, la seconde lorsqu’il fut confié à l’AFNIC. Regards sur la genèse de l’extension nationale française, dont la gouvernance et le développement ont obéi à des choix guidés par le service de l’intérêt général.


The « 20th Anniversary of Web Archiving » gave AFNIC the opportunity to share the history of the Domain Name System and of .FR, both created in the 80’s. The Internet is an unparalleled tool to share and consult contents but it is thanks to domain names that one can easily find and access these contents.

The history of .FR is split into two periods: the beginnings when it was operated by the INRIA and a later period when its management was intrusted to AFNIC. Here is a retrospective on the genesis of the French national top level domain, whose governance and development were always guided by public interest.  

Continuer la lecture de Il était une fois… la genèse et le développement du .FR

Construire l’histoire d’internet

Comme une navigation sans cesse reprise. « Quand on commence à travailler sur les archives du web, ça ne s’arrête plus », suggère l’une des intervenantes de cette journée.

1996 : Brewster Kahle pose les premières pierres d’une bibliothèque d’Alexandrie numérique et se projette effectivement au-delà de lui-même, au-delà de la technologie de l’époque. Internet Archive est née avec une ambition folle : sauvegarder intégralement la Toile. Faire que l’enfant du troisième millénaire puisse voyager dans le temps de l’Internet sans jamais buter sur une erreur « 404 ».

« Il était une fois dans le web » , 23 novembre 2016 – Copyright Emmanuel Nguyen Ngoc/BnF

Continuer la lecture de Construire l’histoire d’internet